13- Annecy-Cruseilles-def-versione2

 

XIIIème étape: d'Annecy (448m) à Cruseilles (783m): 21 Km

Temps de parcours: 5 h à pied; 1 h ½ en vélo

Difficulté: c'est une étape courte et facile, sans grands dénivelés. En vélo elle peut tranquillement être combinée avec l'étape précédente ou la suivante. La difficulté peut être liée au trafic dans la zone urbaine de la périphérie d'Annecy.

L’étape ne suit pas le même parcours pour les excursionnistes qui sont à pied ou en vélo. Dans les deux cas quitter Annecy en suivant la piste cyclable par l'Avenue de Brogny, dépasser le torrent Fier sur le Pont de Brogny et poursuivre vers Metz-Tessy (2.800 habitants; 450m). Une fois ce village passé, traverser le centre habité de Promery, pour arriver à Allonzier-la-Caille (1.700 habitants; 471m). Ici les deux parcours se divisent. Les excursionnistes à pied peuvent prendre le chemin des prisonniers vaudois en descendant vers le cours d'eau qui coule au fond de la profonde gorge des Usses, où, à l'époque, il y avait le seul pont disponible. En remontant et en passant par le hameau de Bougy le chemin arrive à Cruseilles. Les cyclistes, en revanche, peuvent se diriger vers Cruseilles en laissant Allonzier-la-Caille en direction du Pont de la Caille, passer le magnifique pont du XIXème siècle et remonter vers Cruseilles (4.000 habitants; 783m).

À voir: à Cruseilles: les restes du château; Maison Feisigy à Allonzier-la-Caille: Pont la Caille

Pour dormir: voir le guide

Pour manger: le parcours traverse différents villages où il est possible de se ravitailler en nourriture

Récit de l’événement. XIIIème étape:

La 3ème brigade monta d'Annecy (448m) à Cruseilles (783m) le lundi 3 février 1687. Cruseilles était à l'époque une importante petite ville de passage et avait donc des structures aptes à loger des troupes très nombreuses. Plusieurs brigades s'y arrêtèrent, comme dernière étape, avant d'arriver à Carouge et Genève.